Se-liberer-de-la-tristesse
Mode de vie

Se libérer de la tristesse

Parfois nous nous sentons démunis face à ce sentiment de tristesse qui surgit un peu de nulle part, et tellement envahissant. Nous ne savons pas quoi faire, ni comment le gérer. Alors, nous le subissons et faute de mieux nous le gardons bien enfoui au fond de nous.

Si l’on se penche sur ce que nous vivons quand cette tristesse apparait dans notre vie, nous remarquons quelle semble faire échos à une autre tristesse. Pour le moment, il peut s’agir d’une rupture amoureuse ou encore de la perte d’un emploi…Dans tous les cas, lorsque la tristesse survient, nous nous sentons désarmées. Quand nous le pouvons, nous pleurons, mais parfois nous n’y arrivons même pas.

La tristesse vient de la solitude du cœur.

Charles de Montesquieu

En effet, notre éducation ou notre environnement peuvent nous freiner pour la laisser s’exprimer. Il n’en demeure pas moins que nous sommes impuissantes quant aux moyens à utiliser pour gérer ces situations et se libérer de cette tristesse. Conséquence, ces circonstances peuvent dégénérer au point de se transformer en déprime voir en dépression. D’où l’intérêt de comprendre et de savoir cicatriser de ce sentiment lorsqu’il émerge. Mais est-ce possible ?

Un chagrin peu faire écho à un autre chagrin

Avant tout, la chose la plus simple c’est d’identifier la cause. Bon, c’est normalement une évidence, puisque le sentiment nait d’une confrontation/expérience comme nous l’avons vu plus haut (séparation, perte d’emploi…). Néanmoins, cela peut être plus lointain et donc plus difficile à identifier.

Certaine tristesse sont ardues à guérir car effectivement elles résonnent avec d’autres expériences que nous avons vécues dans un passé proche ou lointain auxquelles nous ne pensons pas, que nous pouvons avoir carrément oublié.

Normalement, elles appartiennent à la même famille (abandon, estime de soi, image de soi, …). Imaginez que chaque nouvelle tristesse rejoint son groupe de sorte que ce groupe se renforce. Tôt ou tard, il demandera à être dissout car trop lourd a porté pour votre cœur. Vous le ressentirez donc à la première occasion.

Laissons-nous traverser par la tristesse

C’est là que nous devons nous tenir prêtes afin de nous libérer, enfin de ce poids devenu inutile. Car la tristesse est une expression de notre corps qui communique avec nous pour nous aiguiller vers le meilleur chemin possible. Or, dans l’ignorance nous subissons l’émotion sans rien comprendre. Sans décrypter le message qu’il y a à décoder sur le moment.

Ainsi, nous ne pouvons pas reconnaitre toutes les sources de nos tristesses. Peu importe, faisons de notre mieux. L’important c’est de savoir que nous n’avons pas à les conserver mais juste à les regarder passer. En les laissant nous traverser, nous les saluons pleines de gratitude pour leurs messages et poursuivons notre route dans la sérénité.

5 astuces efficaces

Ainsi pour se libérer idéalement de la tristesse, voici 5 astuces efficaces :

  1. Reconnaitre ce sentiment de tristesse quand il se présente en évitant à tous prix de poursuivre sa vie comme si de rien était. Le verbaliser.

2. Accepter en consultant si nécessaire.

3. Poser des actions positives afin de dissoudre cet état interne (méditation, activité physique…)

4. Cultiver la gratitude et la joie.

5. Apprendre à se pardonner.

Traiter/reconnaitre nos tristesses semble donc être une nécessité pour pouvoir jouir de la vie pleinement épanouie. Toujours rester optimiste afin de savourer l’existence comme il se doit. Car après tout n’oublions pas notre raison d’être : retrouver notre âme d’enfant pour sortir de cette spirale infernale.

Merci d’avoir lu cet article🙏

Ressentez-vous, vous aussi, de la tristesse à libérer ? Vous pouvez laisser un commentaire 😉

Si vous avez aimé , vous êtes libre de partager :)

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire