Mode de vie

Remise en question et courage des mamans solos

Faire preuve d’audace pour aller de l’avant quand on est maman solo d’un ado, c’est tout un programme. Quand faut-il y songer ? Réfléchissez à votre zone de pseudo confort. Vous, face à vos problèmes habituels et surtout récurrents. Face à votre enlisement. Avez-vous déjà entendu qu’il était tout à fait normal, commun de traverser des hauts et des bas dans la vie ?

Il existe de nombreuses façons d’aller de l’avant, mais une seule de rester immobile.

Franklin Roosevelt

Limitation ou fatalité des mères célibataires

Il pourrait s’agir là d’une croyance parfaitement limitante ou alors, simplement d’une fatalité. Incroyable, n’est-ce pas ? Incroyable, parce que vous vous dîtes que pourtant, c’est exactement ce que vous vivez. Des hauts et des bas, comme tout le monde. Vous trouvez ça d’une banalité déconcertante. Sous couvert de cette croyance limitante, vous acceptez de vous soumettre sans broncher.

Pourquoi agir pour améliorer votre sort, si “c’est la vie”, la norme ? Vous constatez que vous êtes parfaitement intégrée au système. Ce même système qui pousse les gens à avoir des vies médiocres en se conformant à un modèle qui les incite à s’intéresser bien plus au regard des autres ou à la vie des autres plutôt qu’à leur épanouissement et celui de leur micro famille. Si vous êtes accordez à la société et aux gens qui vous entourent, agissez, pensez, parlez comme eux, alors, une chose est sûre vous n’avez pas besoin de courage.

Cadeaux de la remise en question

Sauf que, à force de vivre des fluctuations sur la courbe de sa vie, on stagne. Oui, on fait du sur place. Il serait peut-être temps de penser à démarrer le moteur, vous remettre en question pour avancer et voir ce que la vie vous réserve comme surprises, comme cadeaux. Plutôt que de vous maintenir dans l’illusion d’une existence bien remplie, mais remplie de quoi ? Car ce n’est pas en attendant et en répétant le prochain “haut” et le prochain “bas” que vous allez apprendre quoi que ce soit. Quitte à vivre des turbulences, autant que cela vous rapporte quelque chose. N’est-ce pas ?

Ce qui demande du courage c’est justement d’être différente, c’est d’aller là où vous n’êtes jamais aller, c’est de réussir, c’est de construire une vie qui vous ressemble, c’est de réaliser vos rêves.

Transformez votre vie de maman solo

Vous voulez améliorer votre vie pour pouvoir plus facilement élever votre ado. Je vous comprends parfaitement, sauf que, vous prenez le problème à l’envers. Et si en réalité, c’est en élevant votre ado que vous alliez évoluer et changer votre vie ? Pour grandir, il vous est nécessaire de traverser cette période remplie “d’épreuves”. Puis les comprendre et les transformer en carburant afin qu’elles aient une réelle utilité. C’est ça le secret. Sans quoi, vous n’apprenez rien, vous la subissez, vous persuadant qu’elle est dure. D’ailleurs, elle l’est vraiment pour vous, puisque vous fabriquez de quoi vous en convaincre.

Maman solo se remet en question

C’est dans ces moments, que vous avez besoin de ressort pour vous questionner. C’est la clé de votre évolution.  L’évolution à son tour est la clé de votre libération finale. Comment finir sa vie en paix si l’on a vécu aveugle dans le tumulte. Ne faudrait-il pas se préparer ? Sans compter, que gagner sa liberté le plus tôt possible, vous permet de vivre pleinement épanouie. Maintenant, vous connaissez le secret, il ne vous manque plus qu’à acquérir les outils.

Maman solo agit en conscience

Comprenez bien que le courage n’est pas une forme de faiblesse. La personne qui ne ressent pas la peur, n’est pas courageuse, elle est simplement inconsciente. Au contraire, on reconnait celle qui est courageuse parce qu’elle a conscience de ces peurs, et agit malgré ses craintes.

Il faut du courage pour élever son ado quand on est une maman solo. Être courageuse, est un sentiment désagréable car on fait face à nos peurs. Et c’est bien normal. Après tout, nous sommes humaines.

Votre décision est décisive par rapport à qui et à quel genre de mère vous choisissez de devenir.  Ce qui est admirable, c’est de vous lancer dans l’éducation de votre ado, en sachant au départ que vous avez beaucoup à apprendre encore. C’est pratiquer chaque jour, sans baisser les bras, pour y arriver, dans le but d’être efficace, de faire votre job de mère.

Courage, car c’est sans doute le moment de vous remettre en question concernant l’éducation de votre ado. Et ça c’est une opportunité qu’il ne faut pas rater !

Si vous avez aimé , vous êtes libre de partager :)
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire