Pourquoi-arreter-de-regarder-la-tele
Maman solo leader

Pourquoi arrêter de regarder la télé

Maman solo fait le choix d’arrêter la télé

Ne plus regarder la télé, ou disons la regarder beaucoup, beaucoup moins, est un choix. Après tout, ça n’a jamais été une obligation. Cette option concerne aussi maman solo, bien sûr. Alors, pourquoi devriez-vous arrêter de regarder la télé ?  

Il y a eu et probablement encore, une sorte de mode très “snob” de ne plus regarder la télé. Comme si c’était devenu ringard, mal vu. Sauf que, je ne suis pas certaine que ces paroles aient été suivies d’actes concrets. La tentation est si grande !

Addict à la télé

Quand on y regarde de plus près, la télévision est apparue en 1937, il y a 87 ans, et a rapidement envahit les foyers Français. La population est devenue addict sans vraiment sans rendre compte. L’effet nouveauté, technologie…a finie par avoir raison de notre faculté de réflexion et de discernement.

Aujourd’hui, la télé que nous pensions informative, à une époque, est devenue manipulatrice en lobotomisant nos cerveaux, histoire de soutenir les industriels, les politiques et autres dans leur quête de pouvoir par l’enrichissement. À coup de publicités, de séries débilisantes, d’informations alarmantes, d’émissions appauvrissantes, nous en sommes rendues à constater que notre niveau de conscience n’a jamais été au plus bas. À contrario notre consommation du petit écran n’a jamais été au plus haut.

Maman solo apprend à penser

Voilà, pourquoi arrêter de regarder la télé, en tous cas la limiter et la filtrer pour celles qui ne peuvent s’en passer totalement est devenue une nécessité. Notre cerveau a besoin d’air, d’espace pour apprendre à penser tout seul comme un grand.

Le petit écran inhibe notre inventivité, notre envie de sortir prendre l’air, se balader, rencontrer de monde et surtout, freine considérablement nos élans créateurs.

Comment trouver la motivation pour nourrir nos objectifs, nos rêves quand on est vissée dans son canapé, confortablement installée, la télécommande dans une main et dans l’autre un paquet de chips ou une tablette de chocolat ?

Nous savons que nos rêves ont besoin d’actions répétées pour se réaliser. Nous savons également, que la vie est faite pour nous enseigner. Mais comment le pourrait-elle si nous renonçons avant même d’avoir essayé ?

Arrêter la télé pour vivre

Maman solo a une responsabilité, celle d’accueillir la vie. Nous méritons de nous amuser. Or, on ne s’amuse pas, on « s’abrutie » devant son écran, on se transforme en légume. Je pense à notre cerveau mais aussi à notre corps.

Par ce comportement d’immobilisme, nous nourrissons la procrastination à outrance et devenons laxiste. Finalement, que transmettons-nous comme modèle à nos enfants ? Que pouvons-nous attendre de l’avenir dans ces conditions ?  

En revanche je vous assure que l’on ressent du plaisir et une certaine satisfaction en cuisinant pour soi et pour sa micro famille, ne serait-ce qu’en faisant des crêpes. On s’enrichit en lisant Paulo Coelho, « l’alchimiste » par exemple. On ouvre de nouvelles portes en apprenant une autre langue, gratuitement avec Duolingo, pourquoi pas. On crée des opportunités en se formant à des compétences supplémentaires.

On s’intéresse à l’autre, celui avec qui l’on vit sous le même toit. Incroyable non ?

Echanger, rire ensemble, verbaliser. Que de sources merveilleuses pour enjoliver notre vie et accroitre l’amour qui se trouve en nous et qui ne demande que ça !

Aujourd’hui maman solo se reconnait

Nous n’apprenons pas à nous connaître au travers de la télévision, au contraire nous nous éloignons de notre nature profonde. Nos rêves deviennent des chimères auxquelles nous ne croyons plus.

Finalement, nous préférons toujours et encore rendre les autres responsables de nos échecs, histoire de ne jamais regarder dans le miroir notre reflet devenu bien laid. À qui la faute.

Pourtant, en vous réside une beauté, une lumière magique qui ne tient qu’à vous de reconnaitre et de rayonner.

Je vous mets au défi de mettre votre télé sur off pour une durée d’un mois, et de découvrir la vie qui est là autour de vous, mais que vous ne pouvez pas voir, car trop omnibulée.

La vie c’est maintenant. Hier est mort et demain n’est rien d’autre qu’un nouveau présent.

Je vous remercie d’avoir lu cet article 🌸

Si vous avez aimé , vous êtes libre de partager :)

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire