Pour-resoudre-un-probleme-nen-cherchez-pas-la-cause
Maman solo leader

Pour résoudre un problème n’en cherchez pas la cause

Pour résoudre un problème, pouvez-vous en ignorer la cause ? Vous pensez probablement que c’est impossible. Et pourtant, la réponse est oui. Prenez l’exemple d’une maman solo qui souffrirait du manque de motivation de son ado pour le collège/Lycée.

Culture et identité

Elle pourrait rendre le rythme biologique de son adolescent responsable de son manque de motivation. Aussi, les cours trop ennuyeux ou encore que l’utilité du programme ne soit pas une évidence pour son ado. La vérité c’est que chaque cause est probable et que cette liste n’est pas exhaustive.  

Il faudrait donc conjuguer toutes les causes et les traiter. Mais, il existe une autre possibilité.  Car aucun miracle ne va intervenir, on est bien d’accord. Il faut s’intéresser aux fondations de l’éducation. Le problème est plus profond qu’il n’y parait et concerne la culture et l’identité de l’adolescent et de sa micro-famille.

Au fond, la maman solo doit revenir à la notion d’éducation et innover en fonction de la personnalité de son adolescent. Elle doit oser remettre en cause les mythes de la micro-famille.

Les mythes de la micro-famille

Quels sont-ils et pourquoi il est important, aujourd’hui de les dénoncer ?

Premier mythe de la micro-famille : la maman solo n’est pas capable d’innovation en matière d’éducation. Victime de son statut social et de toutes les croyances limitantes associées. Pourtant elle crée des avancées en générant des petites idées ingénieuses à souhait.

Deuxième mythe de la micro-famille : la maman solo ne se met pas en danger. Or, elle le fait quand elle estime que le jeu en vaut la chandelle. Par exemple avec une activité professionnelle qui certes va créer certaines contraintes, mais qui va dans le même temps contribuer à un bien-être matériel du foyer.

Troisième mythe de la micro-famille : la maman solo est une superwoman. Ceci est un cliché. Certes qui fait rire mais qui n’en demeure pas moins un fantasme. La maman solo n’est pas une maman qui possèdes des pouvoirs particuliers, ou plus de pouvoirs qu’une maman en couple. Quand on observe l’éducation en règle générale, on s’aperçoit que l’on est toutes des mamans mais des mamans très différentes. Avec une éducation, une religion, une origine différente. Une maman solo possède des qualités et des défauts et elle va travailler avec son enfant.

Ce qui nous amène à l’autre solution. Passer du mythe de la superwoman divinatrice, à la réalité de la maman solo construisant patiemment jour après jour des liens avec son ado en vue de leur épanouissement réciproque.

Principe d’innovation

Le principe est de partir avec ce que vous avez sous la main et d’innover. Et demandez-vous ce que vous pouvez en faire (Imagination, créativité). Vous faites appel à l’hémisphère droit de votre cerveau. Evitez d’aller chercher la cause dont je vous ai parlé au tout début. Décidez de consacrer du temps et de l’attention à cette problématique. Et bien sûr que vous ne pouvez pas savoir à l’avance, ce que cela va donner ! Mais au moins, vous aurez agi. Vous ne serez pas resté les bras croisés à vous morfondre.

Vous développez votre propre mécanisme constructif en apportant à votre ado des ressources. Vous mettez ici le doigt sur la coparticipation. Vous devenez tous les deux parties prenantes dans cette aventure.

Vous ne contrôlerez jamais tout. En revanche, rien ne vous empêche, au contraire de tirer profit des surprises qui pourrait jalonner l’expérience sans vous prendre la tête.

Maman solo coopère avec son ado

C’est une aventure et un périple, qui vous permet de construire votre vie à votre convenance. Sur mesure, qui privilégie, comme vous le comprenez, la coopération avec votre ado pour réduire l’incertitude et crée de nouvelles possibilités qui mêle action et réflexion. Vous êtes tous les deux associés sur la base d’une motivation réciproque.

La clé de ce principe, c’est de partir de l’individu, et pas d’une méthode. C’est la maman solo qui permet sa mise en œuvre par son changement de posture. Pour que cela marche, il faut que les intéressés comprennent bien comment l’innovation fonctionne. Et que la maman solo permette sa réalisation. Les 3 mots clés au-delà de l’Amour sont : confiance, bienveillance et responsabilité.

Faites-vous confiance pour créer spontanément et de manière organisée des solutions aux problèmes que vous rencontrez. Restez Maître de votre vie et transmettez un mode de vie.

Maintenant, citez-moi (dans les commentaires, tout en bas de la page) une innovation que vous aimeriez VRAIMENT réaliser avec votre/vos enfants dans votre micro-famille😊

Si vous avez aimé , vous êtes libre de partager :)

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire