La-gentillesse-une-force-pour-maman-solo
Maman solo leader

La gentillesse une force pour maman solo

Être gentille de nos jours, n’est pas très bien vu, voire péjoratif. La faute à qui ? Cela remonte à fort longtemps, mais ma grand-mère disait que la gentillesse n’a qu’un œil. Vrai ou faux ? Et qu’est-ce que cela signifie vraiment ? La gentillesse est-elle une force pour maman solo ?

C’est une réalité, aujourd’hui quand on nous traite de « gentille », cela veut dire que nous sommes faibles. Cette connotation négative semblerait remonter dans notre histoire, plus exactement à la révolution Française.

La gentillesse et ses origines

Souvenez-vous, nous avons décidé un jour de ne plus être asservis. Nous nous sommes révoltés pour mettre fin à un système de servitude (ou nous étions des serfs). Conséquence, nous avons peur ou carrément, refusons d’être gentil. Ce message/comportement appartient à notre culture et donc à l’inconscient collectif, c’est pour cette raison qu’il est bien ancré en chacun de nous.

C’est donc à cause de notre ignorance, du poids de notre histoire et de l’origine de la gentillesse, que nous nous n’osons pas affirmer ce trait de caractère.

Si j’aborde ce sujet, c’est car pour vivre pleinement sa vie dans le bonheur et donc l’équilibre, nous avons ABSOLUMENT besoin de reconnaitre celle que nous sommes au plus profond de nous. Comment le pourrions-nous, si nous ne sommes pas gentilles ?

Gentille vs hypocrite

La gentillesse n’a qu’un œil, est une expression terriblement cynique puisqu’elle signifie en fait, que la gentille est une manipulatrice. Une hypocrite qui sous un comportement « gentil » ne pense qu’à prendre, profiter de l’autre. Nous comprenons mieux pourquoi il est mal vu de se voir taxée de « gentille ». Et pourtant !

La racine de la gentillesse est noble et bienfaisante pour soi et pour les autres. Elle se veut serviable et non intrusive. N’est soumise à aucune sorte de culpabilité, puisque vous décidez d’être gentil indépendamment d’autrui.

Elle se différencie de l’empathie, n’est pas non plus une forme de respect, qui lui se conforme à un modèle. Enfin, elle est étrangère à la sollicitude caractérisée par l’intrusion dans la vie de l’autre.

Être gentille pour mieux grandir

La gentillesse est pour moi, définitivement une forme d’intelligence. Plus encore, une intelligence du cœur. En effet, quand on fait le choix de la pratiquer, elle nous renvoie une foultitude de cadeaux. Tant sur le plan humain, que sur le plan de l’état d’être.

La gentillesse est la noblesse de l’intelligence

Jacques Weber

La gentillesse est une vertu, mais pour l’adopter elle nous demande d’être en accord avec nous-même. C’est en signant un pacte d’authenticité avec soi que l’on peut accéder à cette capacité de se nourrir de bien-être et de sérénité, peu importe les jugements, la gentillesse nous apporte la paix.

Car elle contribue à contrôler nos émotions. Par exemple, quand une personne vous agresse verbalement, en voulant vous blesser ou même tente de manœuvrer contre vous. La gentillesse vous permet de prendre du recul, de ne pas être dans la réaction, à vouloir à tout prix vous justifier ou vous protéger mais au contraire à voir en l’agresseur sa vulnérabilité.

Elle vous aide à marquer des limites claires face à celles et ceux qui sont faux avec vous. Être gentille ne veut pas dire être sotte ou victime. Bien que !

Vous craignez que l’on abuse de vous ? Dans ce cas, le problème ne vient pas de votre gentillesse, mais plutôt de votre incapacité à vous affirmer. Curieusement, la véritable gentillesse n’est assumable que lorsque vous avez découvert votre part d’ombre. Celle-là même qui recèle vos pires côtés, que vous avez affrontés.

C’est à ce moment-là, que vous vous révélez à vous-même. Que vous êtes capable d’appréhender votre véritable force intérieure qui dépasse l’entendement. Je dirais que c’est le prix à payer, la condition sine qua non pour se reconnaitre.

Sachez que cela est excessivement difficile et dangereux à réaliser. Car cette étape vous demande de flirter avec l’inacceptable. De vivre l’inacceptable et d’en revenir. C’est la raison pour laquelle peu osent s’y frotter.

À partir de là et seulement de là, votre compréhension de l’humain se complète et s’éclaire. Votre existence ne sera plus jamais la même puisque enrichie et transformée.  Le chemin de la sagesse peut alors, s’ouvrir. Et le véritable éveil peut opérer.

C’est ainsi, que la gentillesse vous octroie, par une vision élargie, une véritable faculté d’élévation.  Elle vous permet de vous tenir éloignée de toutes sources de conflits, non pas parce qu’ils vous font peur, non. Mais car vous êtes parfaitement consciente de la démarche hostile des autres.

C’est ainsi que, bénéficiant de cette force, vous êtes en capacité à créer chaque jour une vie alimentée de douceur où règne la bonne humeur et la générosité. La gentillesse est logée à sa place, dans votre cœur, et croyez-moi, personne ne pourra vous l’enlever car elle fait partie de votre nature intrinsèque.

Je vous remercie d’avoir lu cet article qui me tient à cœur (un peu comme tous les autres, bien sûr) !😉

N’hésitez pas à le commenter s’il vous a plu et de le partager😃

Si vous avez aimé , vous êtes libre de partager :)

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire