Comment-surmonter-le-deuil-de-maman-solo-6-etapes
Mode de vie

Comment surmonter le deuil de maman solo : 6 étapes

Maman solo surmonte le deuil. Quand vous avez l’impression que la vie vous joue un mauvais sort, que vous reste-t-il en tant que mère célibataire ? Le deuil pour seul compagnon. Compliqué d’avoir à nouveau une perspective de vie enthousiasmante dans ces conditions. Maman solo se retrouve avec son/ses ado, démunie.

La vie n’est pas un long fleuve tranquille pour maman solo

La vie n’est pas un long fleuve tranquille comme nous le laisse croire le titre de la comédie d’Etienne Chatiliez. C’est quand on traverse des turbulences que l’on peut en attester. L’épreuve du deuil ne peut pas être zappée. On ne tire pas un trait sur une partie de sa vie en un simple claquement de doigt. Difficile de surmonter le deuil et de gérer ses émotions quand celles-ci nous submergent en quasi permanence.

La vie ensemble, ça laisse des traces dans le corps et dans le cœur. Mais il n’existe pas qu’une seule forme de deuil, celui de la perte d’un être cher. Le deuil concerne aussi la perte d’un travail, une séparation… Autant d’évènement personnels ou professionnels qui peuvent perturber maman solo s’ils ne sont pas correctement appréhendés.

Faire le deuil c’est accepter de laisser aller quelqu’un ou quelque chose auquel nous avons été très attaché, qui entraine un profond changement. Pourtant, selon une étude le deuil est aujourd’hui le plus négligé des phénomènes sociaux.

La courbe du deuil et maman solo

Nous allons prendre conscience, respecter et traverser la courbe du deuil chez maman solo. Quelles sont-elles ces fameuses étapes dont nous avons besoin pour passer à autre chose. Pour continuer de vivre et retrouver l’appétence de la vie. Car la vie c’est également émerveillement, joie, partage, force intérieure, lumière.

Avant tout, il faut bien comprendre que l’être humain est soumis à des cycles. Au même titre que la nature, l’univers, les planètes fonctionnent par cycle, nous aussi, les mamans solos sommes soumises à cette loi qui comme vous le comprenez demande du temps pour se réaliser.

6 étapes pour surmonter le deuil de maman solo

Etape 1 : Comprendre

Nous avons besoin de comprendre le processus qui est en action. La connaissance de ce cycle nous permet de mieux appréhender cette épreuve pour mieux la digérer. Le deuil fait partie d’un processus, même si cela est dur à entendre. Car cela implique que nous ne pouvons pas nous soustraire à ses phases. Ainsi, au lieu de le subir impuissante, nous pouvons en prenant conscience, observer nos états qui se succèdent.

Etape 2, sous le choc : c’est le déni

Nous refusons de poursuivre notre vie autrement, peut-être sans l’autre. Nous n’arrivons pas à imaginer la vie d’après et n’acceptons pas ce changement que nous avons le sentiment de ne pas avoir choisi. Toute notre existence n’a plus de consistance. Nous n’avons plus de but. Nous sommes comme perdues. Vivantes mais totalement désorientées. Certaines pourraient même en vouloir à la vie de les avoir abandonné.

Sauf qu’il ne s’agit pas d’abandon mais d’expérience de vie. Nous pleurons sur notre situation, parfois en colère de ne pouvoir nous en extraire. Nous nous sentons prisonnière.  Et nous avons terriblement peur. Peur, car cette situation est inconnue pour nous. Elle nous oblige à envisager autrement notre vie.

Etape 3, la remise en question 

Nous tentons de négocier avec la vie et avec nous-même. Nous ne voulons pas aller vers l’inconnu. L’inconnu c’est trahir ce que nous avons construit, qui n’est plus. À ce moment-là, nous tentons de maintenir notre vie comme avant, coûte que coûte. Alors que nous savons pertinemment, que cela est impossible. Le décors a changé, le scénario et les personnages ne sont brutalement plus les mêmes.

Etape 4 : Tomber dans la dépression

Nous allons tomber dans la dépression. Totalement prévisible, quand nous faisons de la résistance face à notre nature profonde. Mais ce n’est pas une obligation, plutôt une option. La tristesse est légitime et c’est la nostalgie qui a tendance à ce moment-là à monopoliser nos pensées. Le passé est alors, plus vivant que le présent et le futur. Nous sommes l’ombre de nous-même.

Etape 5 :  la guidance intérieure

C’est une guidance intérieure qui va nous mener vers l’idée d’acceptation. Car finalement, la vie continue et elle nous emmène avec elle, bon gré, mal gré. Redonnant du sens aux choses qui nous entourent. Ainsi, nous redécouvrons la vie, un peu comme une deuxième naissance. C’est le moment de la remobilisation. Nous retrouvons nos forces que l’on croyait perdu à jamais, un bon moral refait surface.

Etape 6 : reconnaitre la vie

Forte de cette énergie naissante, nous reconnaissons à nouveau la vie autour de nous et en nous. Prête à dépasser notre deuil en l’intégrant de manière naturelle. Ce sont les actions concrètes, qui vont définitivement nous relancer dans un nouveau cycle de vie heureuse et porteuse d’espoir. C’est le moment de faire entrer, à nouveau, le bonheur dans notre vie.

Maman solo puise dans son cœur

Maman solo surmonte le deuil

Pour finir sur ce thème du deuil de la maman solo, je vous dirai tout en respectant votre profonde tristesse, qu’au-delà nous avons la possibilité de puiser dans notre cœur la force, l’énergie et l’amour pour faire face et se reconstruire. Cela demande du temps et beaucoup de patience.

Nous ne pouvons pas brûler les étapes alors faisons preuve d’humilité face à l’immensité de la vie. Finalement, c’est la confiance qui nous amènera jusqu’à l’autre rive où se trouve le nouveau chapitre de notre vie. Courage les mamans solos ❤️car cela aussi passera.

Merci sincèrement d’avoir lu cet article.

S’il vous a plu, partagez-le sans réfléchir 🌸

Si vous avez aimé , vous êtes libre de partager :)

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire