Comment-gerer-les-deceptions-dans-la-vie-de-maman-solo
Mode de vie

Comment gérer les déceptions dans la vie de maman solo?

Avez-vous déjà ressenti de la déception dans votre vie ? Vous pensiez recevoir quelque chose comme le soutien d’un ami, décrocher un nouveau job, participer à une fête, être demandée en mariage, et finalement cette attente n’a pas été comblée. Au contraire vous avez dû faire face à la solitude, un refus, une rupture amoureuse, une trahison, un manque de générosité…

À ce moment-là qu’avez-vous ressenti ? Probablement une immense tristesse qui vous a envahie et qui est le résultat d’une attente trop grande. Cette tristesse peut marquer votre vie, avoir des répercussions au niveau relationnel, sur le plan professionnel aussi et parfois entrainer des troubles dépressifs ou alors, disparaitre en fonction de votre positionnement.

Comment gérer les déceptions dans la vie de maman solo ?

La déception : messagère d’un apprentissage pour maman solo

Puisqu’il est impossible d’éviter la déception, alors, il est plus que conseillé de la comprendre pour exploiter ces bénéfices.

Nous faisons face régulièrement à des situations qui ne sont pas sous notre contrôle, à ce moment-là nous naviguons à l’aveugle. Nous négligeons notre réaction ainsi que la gestion de nos émotions car nous sous-estimons l’impact de ces déceptions.

La première chose à comprendre puis à accepter est que chaque déception est messagère d’un apprentissage. Cela ne veut pas dire que nous apprenons exclusivement des épreuves. Cependant, il faut bien l’avouer, les expériences négatives, si elles sont bien comprises, nous en apprennent plus long que les expériences positives.

Gérer la déception pour devenir résiliente

Quand nous sommes capables de prendre en considération l’évènement « négatif », de ne plus en être affecté et de se reconstruire par la suite, nous devenons ce que l’on appel : résiliente.

Beaucoup trop de maman solo pensent à tort que la vie est dure. C’est une incompréhension de cette capacité à rebondir, que nous pouvons pratiquer justement pour constater que la vie n’est pas si dure qu’elle en à l’air.

Disons plutôt que la vie n’est pas là pour être dure ou facile à vivre. Non, car sa fonction est tout autre. Elle a pour but de nous enseigner.

Maman solo apprend qui elle est

Nous apprendre à reconnaitre la personne que nous sommes au plus profond de nous-même. Sans tous ces masques de peur, de doute, de manque, de faux semblant, de mensonge.

Ainsi quand nous comprenons que la déception est un moyen, pour nous, de nous défaire de certain de ces masques, nous devrions nous réjouir au lieu de nous apitoyer sur notre sort. Un fois l’émotion de déception constatée, passons à la pratique.

La déception existe partout

Recherchons l’efficacité afin d’atteindre le bonheur sans plus tarder. Pour cela cessez de vivre de façon anarchique. Je m’explique. Vous savez que la déception existe. Prenez-en acte dans un coin de votre tête afin de ne pas être trop surprise quand cela se produira.

Tous les domaines de votre vie, personnel, familiale, professionnel, religieux sont susceptibles de représenter une source de déception. Car la déception se loge justement là où vous mettez trop d’attente.

Puisque vous ne pouvez pas contrôler les évènements qui se trouvent à l’extérieur de vous, appliquez-vous à contrôler votre conduite.

Maman solo tempère ses émotions

Entrainez-vous à tempérer vos émotions. Cela vous évitera de créer de grandes chutes émotionnelles. Ce qui compte, c’est la joie intérieure.

La vie n’est pas un long fleuve tranquille, soit. Alors choisissez de mieux l’observer en prenant du recul. Ne laissez pas vos émotions vous dicter vos pensées. Prenez le temps d’analyser la situation sans emportement. Vous y verrez plus clair en dédramatisant le sujet.

Rappelez-vous que déception rime avec leçon. Demandez-vous quelle est l’enseignement du moment. Puis faites appel à votre côté créatif pour imaginer un outil de réparation quand c’est possible, sinon apprenez votre leçon et avancez.

Ce que vous pourriez rencontrer comme déception

Cela pourrait être : vous recevez un refus suite à une demande de post que vous convoitiez vraiment. La déception est grande, à la hauteur de votre attente, tant sur le plan financier, relationnel, environnement. Bref, la nouvelle encaissée et l’émotion reconnue, vous recherchez le message d’apprentissage qui va vous enrichir intérieurement.

Une fois cette leçon identifiée, avez-vous la possibilité de créer un outil pour renforcer la leçon ? Pas forcément. Dans ce cas précis, vous n’avez plus de contact avec les personnes concernées. Le dossier est clos. Vous pouvez poursuivre votre vie en conservant néanmoins votre bénéfice. Ce dernier, vous permettra d’appréhender la vie de façon plus confortable.

Un autre exemple : votre ado vous offre une carte pour votre anniversaire qu’il a personnellement écrite. En la découvrant, vous ressentez de la déception, car le mot est court, moyennement bien écrit et l’emballage bâclé. Le cadeau laisse à désirer. Vous ressentez une grande déception.

Vous identifiez en vous un sentiment de tristesse, mais plutôt que de le conserver et de nourrir de la rancœur, et assombrir votre relation, vous décidez de refaire avec lui cette carte pour lui apprendre comment choisir un joli papier, à soigner l’écriture, la couleur du stylo et mettre en valeur un texte inspiré. À passer un peu de temps sur sa création pour en être fière.

Faites de la déception une énergie positive

Avec cette démarche, vous transformez l’énergie de déception en moyen pédagogique. Mieux encore, vous avez recours à l’une de vos valeurs: la transmission pour apprendre à votre enfant à apporter du soin à un cadeau qui vient du cœur, et comment bien le faire. En deux mots, s’impliquer en s’appliquant.

Dans cet exemple vous avez pu créer un outil. Vous faites d’une pierre deux coups !

L’objectif quand vous êtes confrontée à la déception, c’est de reconnaitre son aspect positif. Voilà son bénéfice.

En vous accrochant à votre amour propre comme une coquillage au rocher, vous vous assurez de passer à côté de qui vous êtes.

En revanche, si vous adoptez une attitude optimiste plein d’humilité, vous verrez la déception passer en vous laissant le doux souvenir d’une leçon toujours simple, dont le but est de vous rappeler à votre bon souvenir.

Je vous remercie d’avoir lu cet article, à bientôt😉

Si vous avez aimé , vous êtes libre de partager :)

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire