Arreter-de-procrastiner-4-trucs-pour-maman-solo
Mode de vie

Arrêter de PROCRASTINER: 4 Trucs pour maman solo

La procrastination vient d’un malentendu entre vous et votre mental. Le saviez-vous ?  C’est un mécanisme qu’il met en place afin de relâcher le stress qui vous accapare à un moment donné. L’envie de procrastiner est toujours déclenchée lorsque vous avez un travail à réaliser. Logique. Plus globalement ce travail peut concerner un but plus grand à atteindre. Dans tous les cas cet ajournement a des répercussions sur votre vie. Puisqu’il vous pousse à l’oisiveté, vous empêche d’avancer et de vous épanouir. D’où la nécessité de le corriger afin d’être libre de réaliser vos objectifs, vos rêves.

Maman solo laisse tomber l’importance

Tout commence quand vous avez une tâche à effectuer et que cette tâche déclenche un stress chez vous. Premier point :  vous y accordez trop d’importance, vous vous mettez la pression. Laissez tomber l’importance et mettez le focus sur aujourd’hui et maintenant. Cela sera bien suffisant.

Deuxième point : ce qu’il faut comprendre dans cette tendance à remettre au lendemain, c’est que cela devient une habitude, une sorte d’automatisme pour votre cerveau. Dès qu’une tâche à réaliser déclenche chez vous un stress, votre cerveau se met en mode protection. Comment fait-il cela ? En vous éloignant de ladite tache angoissante. C’est là que rentre en jeu la fameuse procrastination. Ce simple message de votre cerveau, qui sans même savoir pourquoi vous « commande » d’ajourner ce quelque chose qui vous stress, vous angoisse.

Maman solo reprend la main sur son ignorance

Ce que je trouve assez drôle dans l’histoire, c’est qu’encore une fois, c’est notre ignorance bien plus que la logique de notre cerveau, qui dicte notre comportement. Qu’en retenir ? Eh bien, que nous pouvons aisément corriger ce quiproquo. Comment ? En ne laissant pas notre cerveau se précipiter et anticiper sur une peur illusoire, une incompréhension. En reprenant la main sur notre système interne.  

Souvenez-vous, un problème ne reste jamais seul, il marche toujours avec sa solution. On peut en retenir également que tant que nous ne nous intéressons pas à notre système de fonctionnement interne, nous passons notre existence à endurer notre propre système, aveuglée par notre orgueil.

Qui craint de souffrir, souffre de la crainte.

Maman solo lance le compte à rebours

Suivez le guide afin d’arrêter la procrastination, qui n’est d’ailleurs pas la votre mais plutôt celle de votre mental.

4 trucs pour arrêter de procrastiner

  1. Je suis consciente du stress qui est là, qui pourrait entrainer la procrastination
  2. Je reste concentrée sur ma tâche à accomplir
  3. Je lance le compte à rebours 5-4-3-2-1
  4. GO ! Je m’active dans le travail à réaliser et je le fais de mon mieux sans y apporter plus d’importance que nécessaire. Je fais ce que j’ai à faire tranquillement

En un seul mot, pour vaincre la procrastination : agissez doucement mais surement

Tout doucement au départ (évitez l’emportement, qui retombera, à coup sûr comme un soufflet), mais posez une action dans le sens de votre tâche, du travail à accomplir. Cela va avoir pour effet de dissiper votre stress. En même temps vous ne procrastinerez plus puisque vous serez en train d’agir. Il est très probable que vous continuerez sur votre lancée, soulagée. Lentement vous sentirez votre confiance revenir. Vous devez absolument réitérer ce processus systématiquement. À chaque fois que vous sentirez menacé par la procrastination.  

La seule façon de sortir du piège mental est d’arrêter de penser et d’agir dans la bonne direction.

Conditionnez-vous positivement

Créez-vous une routine matinale pour vous rappeler chaque jour que vous allez faire des petits progrès quant à votre travail à réaliser. Conditionnez-vous positivement. Quotidiennement vous devez agir dans le même sens. Un jour après l’autre vous verrez votre procrastination disparaitre. Bien entendu vous devez commencer. Vous devez vous y mettre. Vous devez tenir sur plusieurs semaines afin de voir concrètement la somme des résultats de votre investissement sur votre personne et sur votre environnement. Vous vous sentirez mieux. Vous aurez envie de continuer à maintenir cet effort.

Conséquences d’une non-action

Si vous n’agissez pas, que va-t-il se passer ?

  1. Vous allez continuer de nourrir votre mental
  2. Vous allez continuer d’avoir une mauvaise estime de vous
  3. Votre vie va faire du sur place
  4. Vous n’allez pas cesser de vous interroger sur votre vie, et ceci en boucle et de façon réflexe
  5. Pendant ce temps, vous n’avancerez pas, mais vous installerez un état interne négatif, également de la peur à passer à l’action

Toutes ces conséquences d’une non action sont bien normales, disons humaines. Mais désormais, ce n’est pas le seul choix que vous puissiez faire. Car il s’agit bien là, de votre choix. Finalement, vous serez toujours LA responsable de votre vie. Je vous invite à essayer afin de voir ce qu’il en ressort de positif et de constructif.

Semez tous les jours une petite graine, un jour vous serez surprise de votre récolte. Et ça commence ici et maintenant 😊

Si vous avez aimé , vous êtes libre de partager :)

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire