ados victimes de solitude
Mode de vie

Ados victimes de solitude

Les adolescents sont particulièrement touchés par la solitude tout spécialement au collège. Alors qu’ils sont déjà en proie à une transformation radicale de tout leur être, tant sur le plan physique que psychologique, certain doivent faire face, en plus, à l’isolement quotidien.

Une étude réalisée par l’institut BVA met en avant que les jeunes représentent 60% des personnes concernées

Lien social chez les ados

Les mamans solos par définition manquent de soutient, sont peu entourées et sont donc touchées de plein fouet par l’isolement. Cependant, trop de leurs ados se sentent souvent seuls aussi. Dans ces conditions, comment réinstaurer du lien social chez ces jeunes en souffrance ?

La solitude chez les jeunes est un fléau qui nous échappe et qui malheureusement fait des ravages.

Quel en serait l’origine ? Bien des hypothèses sont avancées avec beaucoup de prudence par manque évident de recul. Dans tous les cas faute d’en connaître la ou les causes exactes, nous observons impuissant ce phénomène prendre de l’ampleur.

L’indifférence face aux ados

Pré-adolescente j’en ai moi-même été victime. Cependant, je ne pense pas que l’on ait besoin d’avoir vécu ce genre de mise à l’écart pour être sensibilisé au problème. Aujourd’hui encore cela me brise le cœur de rencontrer des jeunes qui vivent cela dans la plus grande indifférence.

IL existe des solutions pour briser ce cercle vicieux. Faut-il encore qu’elles soient mises en place par de bonnes âmes.

Symptômes de l’isolement chez l’ado

Difficile de croire qu’il existe autour de nous des personnes qui peuvent nous tendre la main, quand on se sent, justement, seul au monde. Que l’on ressent dans tout notre corps des douleurs, des crispations, des angoisses…Tout un tas de symptômes qui viennent se rajouter au sentiment d’humiliation quasi permanent. Dans ces conditions, les cours sont une charge, la vie devient vite un fardeau, et forcément l’envie d’être n’importe où, mais surtout ailleurs loin de là où l’on se trouve, omniprésente.

Aider les jeunes à se confier

Pour qu’un jeune arrive à rompre cet enfermement, il doit remplir la première condition : parler. En effet, il doit se confier soit à un copain, mieux un ami ou à sa mère, son père ou un proche. C’est ce dernier sur qui repose la suite de l’histoire. Car c’est à cette personne de déceler l’anomalie. Cela demande un minimum de « jugeote ». En effet, l’empathie est inhérente dans ces situations, car elle permet de comprendre et donc de s’impliquer pour aider l’autre. En soit, ce n’est pas très compliqué, puisqu’il s’agit de redonner confiance à ce jeune en lui montrant qu’il existe, au même titre que tous les autres. Il a « loupé une marche”, il est mal tombé ou encore il s’est retrouvé dans un environnement qui l’a emprisonné.

Bien sûr, autour nous voyons des ados avec des profils très disparates. Les uns ne sont pas très sympa peu enclins à tendre la main et les autres au contraire, très sympathiques. Des comme ça, amicaux, il y en plein, et j’ai même envie de croire que leur nombre est en augmentation. C’est vers eux que nous devons nous tourner en tant qu’adulte responsable. Mais pas que. En fait, en tant que mère nous avons le devoir de transmettre des valeurs.

Des valeurs pour rompre l’isolement

Alors, j’entends parfaitement que chaque micro famille a les siennes, il n’empêche qu’il y a un b a ba en matière de valeur. Alors, choisissez-les bien car elles vont, avec le temps, avoir de sacrées répercussions. Croyez-moi !

Le temps et à la fraternité, au partage et à la bienveillance. C’est-à-dire à l’ouverture du cœur. Consacrez un peu plus de temps à votre introspection et votre vie ainsi que celle de votre ado changera.

C’est ainsi que : « Fais à l’autre ce que tu aimerais que l’on te fasse » prend tout son sens.

Soyez à l’écoute de vos enfants, creusez. Ne vous contentez pas de réponses superficielles. Observez-les de prêt. Ils ont besoin de vous.

Créer du lien, c’est savoir aller en profondeur, aller chercher l’authenticité. Aussi, repérer des couacs pour rétablir la balance. Élever ses enfants pour en faire des adultes épanouis, c’est leur transmettre l’équilibre entre la tête et le cœur. De cette façon, ils ne subiront pas la solitude et se réaliseront plus facilement dans leur vie.

Si vous avez aimé , vous êtes libre de partager :)
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire