Adieu autorité bonjour liberté
Mode de vie

Adieu autorité, bonjour liberté.

Vous voyez de moins en moins votre ado, normal. Il passe de plus en plus de temps dans sa chambre, scotcher devant ses écrans. Vous retrouver ses vêtements en boule, des gâteaux et du chocolat sur son bureau quand ce ne sont pas ses affaires qui traînent dans le salon.

Une chose est sûr, ce n’est plus le même. Qu’on vous rendent votre enfant ! Celui qui était si obéissant, si sage, si adorable, qui ne trouvait jamais rien à redire, qui d’ailleurs ne disait pas grand chose. Mais où est-il  ? Le temps est passé si vite…

Bref, pas le temps de s’endormir sur ses lauriers, il s’agit de réfléchir sérieusement à une stratégie efficace pour RE TROU VER votre enfant !

 Alors, continuons: faire preuve d’autorité sur eux ne marche plus. Si vous tenter d’obtenir quelque chose par la force, c’est le clash assuré. Résultat, vous les braquez et perdez toutes possibilités de communiquer. Alors, pourquoi vous entêter ?

Quelles sont vos croyances ?

Ces comportements remettent clairement en question votre modèl éducatif, puisqu’ils ne fonctionnent pas.  Il serait temps de s’en rendre compte. Et si l’on commençait à faire un petit tour du côté de vos croyances ? Car en fait, il se pourrait bien quelles soient pour beaucoup responsables de ce chaos.

Arrêtez de vous faire du mal

Bien entendu que l’autorité ne va plus de soi. Et savez-vous pourquoi ? Car le problème vient exactement de là. Vous voulez imposer à votre ado, vos désidératas sans lui demander son avis. Car il vous serait intolérable pour vous que son avis soit différent du votre. Trouvez-vous cela normal ? Est-ce que cela vous plairez que l’on prenne des décisions pour vous, sans vous consulter ? Non mais franchement, cela ne sert à rien de se faire des noeuds dans le cerveau.

Les ado sont commes  leurs parents, comme vous, ils ont besoin de reconnaissance et d’amour. Il refuse d’être soumis ? Réjouissez-vous.

Histoire à répétition

Donc, pour reprendre les croyances limitantes que vos parents vous ont transmises, et qui leurs avaient déjà étaient transmises à leur tour par leurs parents, …Imaginez, on peut aller loin comme ça?

Aujourd’hui, ça ne veut plus rien dire. D’ailleurs, ça ne vous derrange vraiment pas de maintenir et répéter cette chaine de croyances limitantes à votre enfant sans vous les actualiser, sans vous questionner ? Il n’y a pas que l’éducation de vos enfants qui est en jeu, il y a votre vie, aussi.

Soyons sérieux, nous évoluons dans un sytème patriarcal, où le père de famille à souvent été craint, et où il incarnait cette fameuse “autorité”. Nous n’allons pas revenir sur l’histoire.

Nouveaux besoins

Les homme continue de se construire autour de cette autorité, qui se retrouve être en total décalage avec notre époque. Je précise dans le but d’être bien comprise, qu’un cadre peut être mis en place sans autorité. Et que l’autorité c’est avoir du pouvoir sur une tierce personne, en outre son ado. Si c’est votre cas, demandez-vous alors, à quoi vous sert ce pouvoir ?  

Mais attention l’autorité, ne permet pas la communication, encore moins la liberté. Quant à la liberté, qui a dit qu’elle rimait avec anarchie, d’ailleurs ça ne rime pas du tout. Pourquoi vouloir à tous prix enfermer un ado dans son ancien rôle d’enfant dépendant, plutôt que de l’aider à exprimer ce qu’il vit durant cette période transitoire ?

Votre ado a besoin que vous l’aimiez et certainement pas que vous le bridiez. Montrez-lui l’exemple, car c’est votre rôle.

La solution n’est pas la réaction, c’est le contraire, l’accueil. Essayez d’être à l’écoute de votre enfant, rendez-vous disponible consensuel autant que possible, apportez de la douceur dans cette relation.

Ouvrez la porte de votre coeur

Après tout, si vous ne le faites pas pour lui, pour qui le ferez-vous ? Pour vous. Vous pouvez le faire pour vous.

Ouvrez la porte de votre cœur, soyez patiente et voyez ce qui se passe.

Un adolescent, n’a pas à être manipuler, mais accompagné avec beaucoup de bienveillance. Donnez du sens à vos actions pour que l’ado comprenne et adhère.

“Apprivoiser” son ado ne rime pas avec autorité mais bien avec liberté !

La solution:

  • Devenir inventif
  • Être intuitif
  • Développer son empathie
  • Ecouter son cœur
Si vous avez aimé , vous êtes libre de partager :)

Vous pourriez également aimer...

3 commentaires

  1. Merci Karine pour ce témoignage / réflexion. Clairement pas une période facile à gérer. L’écoute et le dialogues sont les clés à mes yeux… encore faut-il qu’il soit possible 🙂

    1. Karine Ramos a dit :

      Je te remercie Nico06 pour ton commentaire. En effet, la communication n’est pas toujours évidente. Si tu le souhaites, je te propose de me donner une situation précise où tu rencontres des difficultés et je tacherais d’y répondre, probablement via un article pour te proposer plus de solutions(de façon anonyme bien sûr) En attendant, courage, tu vas y arriver car tu as toutes les ressources en toi 🙂

  2. Laetitia a dit :

    Super article ! C’est vraiment ça 😉

Laisser un commentaire